Votre périnée

Femmes sportives

Les fuites urinaires chez la femme sportive

Revenir aux articles
Les femmes qui font du sport à haut niveau font également partie des millions de femmes qui risquent de souffrir d’incontinence.

Les fuites urinaires ne sont pas réservées aux femmes enceintes ou en ménopause : les femmes qui font du sport à haut niveau font également partie des millions de femmes qui risquent de souffrir d’incontinence. Ce problème tend à affecter plus particulièrement les femmes qui font des sports à impacts répétés comme la course, la gymnastique aux agrès et l’entraînement par intervalles à haute intensité : le contact brutal et répété entre les pieds et le sol peut donner lieu à un affaiblissement des muscles pelvi-périnéaux et du tissu conjonctif qui soutient la vessie.

L’on pense souvent que les athlètes féminines, au corps tonique et musclé, doivent avoir un périnés également tonique et musclé. Ce qui est loin d’être le cas. Les exercices abdominaux intenses et les entraînements vigoureux exercent une pression supplémentaire sur le périnée, qu’ils peuvent affecter. Donc : quel que soit le nombre de pompes que vous fassiez, ce qui est importe, c’est de faire travailler vos muscles internes.

Il est crucial que les femmes très actives dont le périnée est fragilisé prennent ce problème à bras le corps : en effet, avec l’âge, il ne fera que s’aggraver. Innovotherapy offre une solution réelle, en appui aux programmes d’entraînement, qui permet aux femmes de se muscler à l’intérieur également, et de reprendre toute confiance en elles. Un troisième marathon cette saison ? Pourquoi s’en priver !

Découvrez comment Innovotherapy vous aidera à rééduquer votre périnée et vous permettra de dire « Bye ! Bye ! » aux petites fuites inopportunes.

Les femmes qui font du sport à haut niveau font partie des millions de femmes qui risquent de souffrir d’incontinence.