Votre périnée

Tous les profils

Les facteurs susceptibles de donner lieu à une incontinence urinaire

Revenir aux articles
Il vous arrive de penser que votre bébé joue avec votre vessie aux moments les plus mal venus.

Donc : un périnée affaibli est la cause première de l’incontinence urinaire. Mais qu’est-ce qui fait, au départ, qu’il s’affaiblisse ? Chez la femme, les causes classiques d’un périnée affaibli sont la grossesse, la ménopause,1 et les sports à forts impacts répétés, et chez l’homme, la cause principale en est l’opération de la prostate.2 Toutefois, ce ne sont pas les seules causes. L’on citera, parmi les autres facteurs susceptibles de contribuer à affaiblir le périnée :

  • L’absence d’exercice : ne pas se servir de ses muscles pelvi-périnéaux aura pour conséquence leur relâchement, une perte de tonicité, et, à terme, des dysfonctionnements entraînant des fuites urinaires involontaires.
  • Se forcer en allant à la selle : le fait de « pousser » peut effectivement exercer une pression très forte sur le périnée, et l’affaiblir.
  • Le surpoids : si vous souffrez d’incontinence urinaire, perdre du poids peut contribuer à résoudre le problème.
  • Une toux chronique ou persistante : son impact répété sur le périnée peut l’endommager et détendre les muscles pelvi-périnéaux

Chez la femme, les causes classiques d’un périnée affaibli sont la grossesse, la ménopause, et les sports à forts impacts répétés, et chez l’homme, la cause principale en est l’opération de la prostate.

Articles liés

1) http://www.webmd.com/urinary-incontinence-oab/america-asks-11/stress

2) Stanford JL Urinary and Sexual Function After Radical Prostatectomy for Clinically Localized Prostate Cancer The Prostate Cancer Outcomes Study JAMA 283 (3) 2000 p 354.