Le dispositif INNOVO®

Vous trouverez ci-dessous une liste des questions les plus fréquemment posées sur le dispositif INNOVO®. Toutefois, si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez surtout pas à nous contacter par courriel à info@restorethefloor.com ou par téléphone au 0805 542027 numéro vert gratuit : nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

  • INNOVO® traite la cause de l’incontinence urinaire, pas seulement les symptômes. Alors que d’autres dispositifs – tels que les protections intimes, les changes complets et autres serviettes absorbantes – ne font que masquer le problème, INNOVO® assure l’électrostimulation du périnée, et, à terme, son renforcement et sa tonicité.

    La différence clé entre INNOVO® et d’autres procédés de stimulation du périnée est qu’INNOVO® est un procédé absolument non invasif, totalement externe. En d’autres termes : il ne requiert l’insertion d’aucune sonde, d’aucun cône vaginal ou pessaire urétral pour provoquer la contraction de tous les  muscles pelvi-périnéaux et des sphincters.

  • Si vous souffrez d’une affection médicale, et que vous n’êtes pas certain(e) de savoir si INNOVO® vous convient, nous recommandons en tout état de demander conseil à votre professionnel de santé avant d’utiliser INNOVO®. Téléchargez notre brochure Professionnels de santé pour en savoir plus sur notre dispositif.

  • L’unité de contrôle vous permet de régler l’intensité de la stimulation des muscles inférieurs de vos fessiers. L’électrostimulation, entre périodes de contraction et de relaxation, est ressentie comme une sensation de picotements très légers et totalement indolores. Plus vous augmentez l’intensité du courant, et plus l’intensité des contractions est marquée. La sensation de contraction – et de relaxation – se déplace des muscles inférieurs des fessiers vers l’entrejambe, le long du périnée, comme une sensation de contraction ascendante, jusque dans l’intérieur du pelvis. Le bon degré de stimulation est atteint dès lors que vous sentez tous les muscles de votre périnée se contracter – puis se relâcher. Toutefois, la force de la contraction ne doit jamais dépasser un certain niveau de confort. Nous recommandons un degré de stimulation de 70-75 : mais ne vous inquiétez pas si elle est trop importante pour vous. Il est important de se familiariser avec la stimulation et d’augmenter l’intensité progressivement au fur et à mesure des semaines de traitement autrement vos muscles seront vite fatigues. Cela peut être compare à un marathon. Vous ne courrez pas 42 km le même mais tous les jours pour s’entrainer...

  • INNOVO® vous permet de contrôler l’intensité de la stimulation musculaire. Elle doit être suffisamment forte pour provoquer la contraction du périnée, mais ne doit jamais être inconfortable ni douloureuse. Si la stimulation devient inconfortable, vous devez aussitôt régler l’intensité. Comme dans tout programme thérapeutique, les résultats ne sont pas instantanés. Nous recommandons de suivre le traitement INNOVO®, que nous appelons Innovotherapy, pendant au moins 12 semaines pour obtenir un résultat optimal. Il se peut qu’un sentiment d’inconfort se produise au bout d’un certain temps, notamment si les ventouses se sont desséchées : dans ce cas, n’hésitez pas à commander un jeu de rechange.

  • Les études cliniques réalisées ont montré que les utilisateurs et utilisatrices d’INNOVO® constataient une amélioration de leur affection urinaire en tout juste 4 semaines de traitement. Pour obtenir un résultat optimal, nous conseillons d’utiliser le dispositif pendant 12 semaines au moins. Pour en savoir plus sur les études réalisées par l’équipe de chercheurs et cliniciens INNOVO®, cliquez ici.

  • Cliquer ici pour accéder aux papiers scientifiques et résultats de recherche concernant INNOVO®.

1) Soeder S, Tunn R. (2012) - Neuromuscular Electrical Stimulation (NMES) of the Pelvic Floor Muscles using a Non-Invasive Surface Device in the Treatment of Stress Urinary Incontinence (SUI); A Pilot Study. IUGA Poster Presentation Conference, Dublin, Ireland (2013)

2) http://www.webmd.com/urinary-incontinence-oab/america-asks-11/stress

3) Continence Foundation of Australia, Key statistics http://www.continence.org.au/pages/key-statistics.html

4) Arnold H. Kegel "Sexual Functions of the Pubococcygeus Muscle "Western Journal of Surgery, Obstetrics & Gynecology, 60, pp. 521-524, 1952

5) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20087572