Shop now

Movember

Encore besoin de le rappeler ? Movember est un évènement annuel organisé chaque mois de novembre dans le but de sensibiliser l’opinion publique sur les maladies masculines telles que le cancer de la prostate. Pour se faire, les hommes du monde entier sont invités à se laisser pousser la moustache. L’occasion de se pencher sur l’un des effets secondaires de cette opération : l’incontinence urinaire !

Oui, les hommes ont aussi un périnée !

Pour eux, et comme pour les femmes, il est très important de tonifier son périnée et ce à tous moments de la vie. Il est conseillé de renforcer son plancher pelvien, surtout à la suite d’une opération de la prostate. En effet, la rééducation du périnée représente l’un des plus gros obstacles à surmonter au cours de la convalescence : 69 % des patients après une chirurgie de la prostate souffriraient d’incontinence urinaire*. Après une prostatectomie, il est essentiel de rééduquer les muscles du périnée (ou plancher pelvien), il s’agit d’une étape cruciale pour que le patient retrouve sa continence. Le plancher pelvien comporte un ensemble de muscles qui « ferment » le bas du bassin. Ils sont situés entre les deux ischions (les os qui supportent le poids du corps en position assise). Ces muscles supportent le poids de la vessie et des organes de la cavité abdominale.

Le conduit urinaire (urètre), qui permet à la vessie de se vider à l’extérieur, traverse les muscles du plancher pelvien. Le fait de les contracter permet de fermer le conduit urinaire et d’empêcher ainsi les urines de s’échapper. La continence nécessite donc des muscles pelviens bien développés.

Pourquoi est-il si important de renforcer ces muscles après une prostatectomie ?

Les muscles du plancher pelvien ne sont pas les seuls acteurs de la continence ; le sphincter qui entoure le canal urinaire joue également un rôle capital. Il agit comme une véritable « porte » musculaire. La prostatectomie élimine une partie de ce sphincter, qui ne sera donc plus en mesure de fermer la vessie de manière aussi efficace. C’est la raison pour laquelle, après ce type d’intervention, de nombreux hommes sont touchés par la pathologie de « l’incontinence urinaire ». Le renforcement des muscles du plancher pelvien permet de compenser la perte d’efficacité du sphincter urinaire.

Posez nous une question