Contrôler sa vessie pendant et après la grossesse

Il vous arrive de penser que votre bébé joue avec votre vessie aux moments les plus mal venus.

Il vous arrive de penser que votre bébé joue avec votre vessie aux moments les plus mal venus.

Si vous êtes enceinte et que avez du mal à contrôler votre vessie, voici quelques conseils susceptibles de vous aider :

  1. Faites de la gymnastique périnéale
    La gymnastique périnéale, également appelée exercices de Kegel, est destinée à renforcer et tonifier le périnée. La contraction correcte des muscles pelvi-périnéaux implique de les serrer, en un mouvement ascendant, comme si l’on voulait faire remonter son vagin dans le pelvis. Il est crucial que d’autres parties du corps soient complètement isolées : par conséquent, vous ne devez pas utiliser vos muscles fessiers, ni vos adducteurs. Faites au moins 30 à 40 contractions par jour, chaque contraction devant durer 10 secondes. 10 contractions 3 à 4 fois par jour, par exemple. Oui, ce n’est pas facile, mais si vous les faites avec constance, vous finirez par  vous sentir mieux . Et même si certains jours vous n’arrivez à en faire que quelques-unes, c’est toujours mieux que rien !
  2. Gardez un œil sur votre prise de poids
    Veillez à ne pas trop prendre de poids durant la grossesse en restant active et en faisant du sport (dans la limite de vos capacités). Adoptez un régime sain et nutritif, qui inclue des fibres pour éviter d’être constipée : la constipation est un effort supplémentaire pour le périnée.
  3. N’arrêtez surtout pas de boire de l’eau
    Ne pas boire ne résoudra pas le problème, et peut même provoquer d’autres désagréments tels que infections urinaires et déshydratation. Il est conseillé de continuer de boire les huit verres d’eau recommandés par jour.
  4. Évitez les aliments et les boissons qui irritent la vessie
    Les boissons telles que le thé, le café, l’alcool et les sodas contribuent à accroître l’activité vésicale, et les aliments acides et épicés peuvent irriter la vessie. Veillez autant que possible à éviter ces boissons et aliments, et à continuer de manger des fruits et des légumes.
  5. Maîtriser le problème
    Si vous souffrez de fuites urinaires durant la grossesse, nous vous conseillons de porter des protections absorbantes telles que serviettes hygiéniques, ceci afin de vous permettre de rester active et de vivre normalement plutôt que de stopper toute activité. 


En dépit d’une gymnastique périnéale régulière et assidue durant la grossesse, il arrive que votre périnée s’affaiblisse en raison du poids du bébé et du travail même de l’accouchement. Innovotherapy est recommandée à partir de la sixième semaine après l’accouchement, et donne des résultats visibles   dès  4 semaines.1 Assurez-vous d’avoir l’accord de votre médecin avant d’utiliser le dispositif INNOVO®

1) Soeder S, Tunn R. (2012) - Neuromuscular Electrical Stimulation (NMES) of the Pelvic Floor Muscles using a Non-Invasive Surface Device in the Treatment of Stress Urinary Incontinence (SUI); A Pilot Study. IUGA Poster Presentation Conference, Dublin, Ireland (2013)